Autisme-Economie.org
Chercher
forum Chercher

2000

 fr 
Dans la même rubrique

2000
La poule, l’oeuf et Schotter...

2000
Les bananes de Lucas

2000
Une autre fable de Monsieur Lucas

2000
Robinson S.A.

2000
Robinson Crusoe et la macroéconomie

2000
L’émergence des prix

Dernière modification
30 novembre 2006
info visites 4773

Les perles de Schotter (extraites de son manuel !)

Les extraits qui suivent sont extraits du manuel de Schotter (théoricien des jeux assez connu) : Théorie microéconomique (1995, Vuibert).

Dès début, à propos de l’allocation des ressources, il prend pour exemple ce qui se passe ... dans une famille !! (Il est toujours étonnant de constater comment les exemples "tout-sauf-ce-qui-se passe-dans-les-secteurs-importants-de-l’économie" pullulent dans le manuels de micro).

Il écrit : " l’économiste n’a pas à définir les objectifs que poursuit la famille dans ce processus d’allocation, mais il peut la conseiller sur la technique d’allocation qu’elle adoptera : si par exemple l’un des enfants de la famille sait mieux profiter que l’autre de l’argent alloué par ses parents, ceux-ci, qui souhaitent maximiser le bonheur cumulé de tous les membres de la famille, auront intérêt à lui donner plus d’argent aux dépens de l’autre enfant. En fait, chaque franc supplémentaire donné au premier enfant lui procure un supplément de satisfaction (que l’économiste appelle son utilité marginale) supérieur au supplément d’utilité qu’il procurerait au second. La prescription de l’économiste aux parents sera donc de donner des revenus supplémentaires à leur premier enfant, jusqu’à ce que son utilité marginale ne dépasse plus celle du second " (p 11).

Conseil aux étudiants d’économie au chômage : ouvrez des cabinets de conseil aux familles. Vous ferez fortune ! Surtout, oubliez ce qu’on vous enseigne en microéconomie, où on vous explique (à juste titre) que l’utilité (marginale ou pas) est un nombre sans signification, et qu’il est en particulier absurde de comparer les utilités de deux individus.

Conseils aux chercheurs : trouvez le thermomètre universel de mesure de l’utilité et vous aurez le Prix Nobel – tout en faisant fortune en le vendant aux conseillers familiaux (après dépôt de brevet), pour le bonheur maximum de la famille.

La suite est également édifiante... Sous le titre " l’influence des institutions sur le processus d’allocation ", il est écrit :

" Cette règle théorique (l’égalisation des utilités marginales. AE) doit se mettre en place au sein d’institutions familiales et économiques (par exemple, la réglementation bancaire à laquelle la famille est soumise). Si le processus de décision dans la famille est de nature dictatoriale, l’argent sera distribué par le (ou la) chef de famille, selon ses préférences et préventions personnelles. Si au contraire, ce processus est démocratique, l’économiste devra étudier les règles de vote et les préférences de chacun des membres de la famille pour comprendre les décisions qui seront prises. Si une sorte de marchandage s’établit au sein de la famille, l’économiste devra analyser l’équilibre qui se dégage naturellement ( SIC ! ! !) ".

Puis un peu d’épistémologie avec l’éternelle " émergence ".

" La question positive qui se pose à l’économie concerne donc les conditions d’émergence de ces diverses institutions, que l’on pourra ensuite chercher à optimiser pour accroître le bien-être économique de l’ensemble de la communauté ".

Ca " émerge ", puis on bricole. Qui, " on " ? Le fameux conseiller en bonheur familial, qui ne suit évidemment que son intérêt personnel (un pourcentage de l’augmentation du bonheur familial ?)...

 
Autisme-Economie.org > Les Textes > Le Bêtisier
 
 
Autisme-Economie.org - Site réalisé avec SPIP par Siloh.