Autisme-Economie.org
Chercher
forum Chercher

2000

 fr 
Dans la même rubrique

Février 2010
VA-T-ON FAIRE AU LYCEE LES MEMES ERREURS QU’A L’UNIVERSITE ?

2000
Présentation du mouvement

Messages: 2
Dernière modification
2 juillet 2007
info visites 9379

Pourquoi "Autisme" ?

Vous vous demandez sans doute pourquoi ce site s’intitule « autisme-économie ». Dans notre tout premier texte, notre lettre ouverte écrite en juin 2000, nous avons écrit :

« Nous ne voulons plus faire semblant d’étudier cette science autiste qu’on essaie de nous imposer. »

Nous avons utilisé ce terme d’ « autisme » parce qu’il nous semblait bien résumer ce que nous ressentions, notamment la fermeture totale de la discipline au monde extérieur. Or cette fermeture à l’extérieur est communément associée à l’autisme, même si, comme beaucoup d’autres personnes, nous connaissons très mal cette maladie. Selon le Petit Robert, l’autisme désigne une « attitude de détachement de la réalité extérieure accompagnée d’une vie intérieure intense ». Pour le Larousse, c’est une « perturbation affective caractérisée par un repliement du sujet sur lui-même avec perte plus ou moins importante des contacts avec le monde extérieur ». Ce seul mot parvient donc, selon nous, à caractériser le comportement du courant dominant (académiquement) en économie. Celui-ci se caractérise en effet par sa coupure au monde extérieur, d’ailleurs couplée à une « vie intérieure intense », c’est-à-dire la production à jets continus de petits modèles tous plus débiles les uns que les autres.

Mais nous n’avons pas pour autant réellement « décidé » d’adopter ce terme. Ou plutôt, ce fut par défaut, du fait de notre incapacité à nous doter d’un nom et d’un sigle convaincants (si vous avez des suggestions, nous sommes toujours preneurs !). Notre nom « officiel » est donc toujours le Mouvement des étudiants pour la réforme de l’enseignement de l’économie. Mais il fallait quelque chose de beaucoup plus facile à retenir, notamment pour notre site Web. Nous l’avons donc baptisé www.autisme-economie.org. Et pendant que nous continuions à tergiverser sur notre nom, en juin-juillet 2000, le terme « autisme » a connu un grand succès, notamment dans la presse, ainsi que l’indiquent les titres de notre revue de presse. Il est d’ailleurs intéressant de voir le nombre d’articles de presse qui utilisent aujourd’hui ce terme, pour traiter de sujets très variés, peut-être en partie à cause de nous. Mais c’est surtout à l’étranger qu’il a fait florès, en particulier avec la parution dès septembre 2000 d’une lettre d’information électronique d’économie « post-autiste » en anglais (voir www.paecon.net). Ce terme voyage en effet très bien, puisqu’il est identique en anglais (« autistic »), en espagnol (idem), etc.

Cependant, l’autisme renvoie à une maladie grave, que nous contribuons à caricaturer en en envoyant une image sans aucun doute déformée (de nombreux autistes sont sans doute plus ouverts, à leur manière, au monde extérieur, que bien des enseignants d’économie). Nous avons donc eu un débat interne en janvier 2002, afin de décider de garder ou nom ce signe de reconnaissance qu’est devenu « autisme-économie ». Au terme de ce débat, nous avons décidé de garder ce terme. « Autisme » est en effet devenu en deux ans notre « marque de fabrique », un étendard sous lequel nous nous reconnaissons. Ce choix fut difficile, pour des raisons éthiques évidentes. Mais si nous l’avons gardé, c’est bien parce que, loin d’être contre les autistes, notre but est de guérir les économistes de leur autisme.

Cette maladie semble en effet bien leur être spécifique : à notre connaissance, dans aucune autre matière n’existe une telle coupure entre enseignants et étudiants, une telle déception pour les étudiants à la fin de leurs études. Et pourtant, la discipline continue à fonctionner sur ce mode aberrant, comme si de rien n’était. De nombreux cursus universitaires ont sans doute besoin de réformes - c’est normal. Mais en économie, cela va au-delà, sans doute parce que les enjeux sont trop importants, du fait de la proximité des économistes au pouvoir. Enfin, nous avons le sentiment d’être face à un mur, et c’est ce que le mot autisme (dans son acception courante, encore une fois) traduit bien. Nous sommes ainsi une sorte de ligue contre l’autisme en économie...

Nous présentons cependant nos excuses les plus sincères aux amis et parents d’enfants autistes qui tombent par inadvertance sur notre site et qui nous envoient des messages nous mettant en garde contre l’usage inconsidéré que nous faisons de ce terme, d’autant plus que cet usage semble s’être généralisé. Voici par exemple un texte envoyé à la rédaction de Télérama (4 septembre 2002) :

« Avez-vous remarqué comme le mot « autiste » est de nouveau à la mode, souvent pour ne rien désigner de concret, employé à tort et à travers, galvaudé et révoltant pour nous qui vivons quotidiennement l’autisme ? Guillaume a 14 ans. Nous pratiquons ensemble la communication facilitée. Hier, Guillaume a entendu sur France Inter le mot « autiste » ainsi déplacé, comme il l’est aussi dans la presse écrite ces jours-ci. Et voici ce qu’il m’a écrit ce matin, sans que je l’aie sollicité sur ce sujet (il ne fait jamais de faute d’orthographe, ne met pas de ponctuation mais va à la ligne à chaque idée) :»

Super j’adore écrire avec toi
c’est dur mais ça décrit mes idées et ça débloque ma tête
alors les gens qui disent que les gens sont autistes parce qu’ils ne pensent pas comme eux ou qu’ils veulent pas discuter sont des bougres d’idiot
ils sont pas autistes ils sont bornés
autiste c’est quand les idées peuvent pas trouver le chemin pour sortir
c’est quant tu arrives pas à prouver que tu comprends tout et que tu sais plein de choses
autiste c’est pas un monstre d’égoïsme moi je pense beaucoup aux autres que j’aime ou qui me font peur
j’aime regarder les autres ils me font rire quelquefois comme tu le sais
bon les journalistes et les politiques devraient réfléchir plus avant de dire des bêtises
un jour tu racontes ton grand-père dit il faut tourner sept fois la langue avant de parler ils devraient le faire
je n’oublie pas tout ça
moi j’arrive pas à parler comme je veux alors je réfléchis beaucoup c’est tout pour ce matin
je t’aime maman salut guillaume.

Alors, vous avez-dit « autiste » ?

 
Autisme-Economie.org > Le Mouvement
 
 
Autisme-Economie.org - Site réalisé avec SPIP par Siloh.